“Le plus dur c’est pas la chute, c’est l’atterrissage”

Cette semaine, nous abordons un sujet grave qui concerne nos grands-parents, nos parents, nos voisins, cet(te) inconnu(e) de la porte d’à côté. C’est la première cause de mortalité chez les personnes âgées lorsqu’on aborde les accidents de la vie courante. Et ça nous fait autant jacasser dans l’équipe d’Entrée de Secours que deux mamies sur un banc qui vous regarde passer d’un air accusateur.

Photo by Jānis Skribāns on Unsplash

Non seulement ce problème de santé publique est invisible, mais il est complexe. L’atterrissage a des conséquences à court-terme (fractures, blessures) mais des conséquences profondes comme le déclin de l’activité physique ou encore le placement en institution. On s’y intéresse (un peu) parce que les conséquences sont visibles : une attelle, des béquilles, une grand-mère qui vous rabâche qu’elle a mal à la hanche… Mais la perte de confiance, qui s’y intéresse ? 

Nous ! Vous nous connaissez maintenant, on aime aller mettre le doigt dans les recoins caché de l’univers de la prévention. Un groupe de chercheurs s’est intéressé au sujet parmi  Friedman, Munoz, West, Rubin et Fried et décrit cette perte de confiance comme la première étape d’un déclin. Déjà en 1977 Bandura nous disait que la peur de tomber est “associée négativement” à l’impossibilité de réaliser certaines activités physique !

Une fois la chute arrivée, fini les rêves d’intégrer l’équipe nationale de football… Et si votre Papi était le futur Mbappé ?

Dans leur étude sur le sentiment de peur de la chute, Chantal Piot-Ziegler, Thérèse Cuttelod et Marie Santiago Delefosse résument  “les chutes marquent un tournant décisif dans la vie de la personne âgée. La peur, qui leur est associée, est intimement liée à l’évaluation subjective des dangers de l’environnement”.  

Les voilà encore une fois, ces dangers de l’environnement ! De simples précautions sont à prendre pour en dégager votre quotidien : fini les tapis au bas de l’escalier, on installe une barrière près de la baignoire, on se tient à la rampe pour descendre l’escalier même si on est impatients d’aller rendre visite aux petits-enfants…

 

Envie d’en savoir plus ? Entrée de Secours propose une formation complète incluant gestes de prévention, gestes et postures, et de nombreuses surprises ;-). Contactez-nous en cliquant ici

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Sources :

Laisser un commentaire